Le compostage

 

FAIRE LE TRI PARMI LES IDEES RECUES 

Vous avez surement déjà entendu les idées reçues suivantes : « le compost ça pue », « ça ne va t’attirer que des rats et des souris », ou bien « c’est un nid à insectes ». Eh bien c’est faux ! Bien entretenu ce qui plus simple qu’il n’y parait – un composteur reste sain, ne dégage pas de mauvaises odeurs et n’est pas un nid à nuisibles.

Le SIRCTOM, en tant Syndicat Intercommunal Rhodanien de Collecte et Traitement des Ordures Ménagères, prend à cœur la prévention des déchets. En collectant les déchets de 47 communes soient environ 73.000 habitants, nous sommes inspirés par la tendance du zéro déchet, parmi laquelle figure le compostage. Les composteurs sont en effet une solution économique et écologique de choix pour réduire ses déchets tout en créant un engrais naturel gratuit.

Depuis le 5 janvier 2021, le SIRCTOM vend des composteurs de 345L en plastique recyclé au prix de 30€ (par chèque à l'ordre du Trésor Public). Vous pouvez retirer votre composteur les mardi et vendredi au siège du syndicat, à Andancette, entre 9h et 12h et entre 14h et 16h.

 

 

POURQUOI COMPOSTER? 

La poubelle noire classique renferme 40% de son poids en déchets organiques fermentescibles qui pourraient aller au composteur. Loin d’être un processus de décomposition odorant, le compostage est la reproduction de ce qui se passe naturellement dans la forêt. Il s’agit de mélanger des déchets fermentescibles qui se transformeront en terreau de qualité grâce à l’action combinée de l’oxygène et de microbes, champignons, vers de terre et autres insectes.

Composter permet donc de valoriser ses déchets organiques facilement, de produire un engrais naturel sans frais, de réduire le sac poubelle et de limiter dans le même temps les allers-retours à la poubelle ou en déchetteries.

  

 

 

OU INSTALLER VOTRE COMPOSTEUR? 

Trouvez un endroit dans votre jardin, ni trop humide, ni trop sec pour vous faciliter l'entretien de votre compost. De même, choisissez un endroit ni trop loin ni trop près de votre maison. A la mi-ombre et à l’abri du vent, vous éviterez le dessèchement du compost, et sur un terrain plat, vous éviterez l’accumulation d’eau.

Placez votre composteur à même le sol, vous faciliterez la venue de vers de terre et d'insectes, bénéfiques au compost. Pour finir d'installer votre composteur, et avant l'apport de tout déchet, déposer juste quelques branches au fond du composteur : vous faciliterez son aération naturelle.

 

 

COMMENT ENTRETENIR SON COMPOST? 

Entretenir votre compost consiste à s'assurer qu'il est humide, mais pas trop.

Si votre tas est trop humide, il ne sera pas aéré et risque de dégager des odeurs désagréables. Au contraire, s'il est trop sec, cela nuira aux animaux décomposeurs et le processus de décomposition de vos déchets s’arrêtera. Il faudra alors l'arroser. Si enfin votre compost est trop tassé, il vous faudra le brasser.

Revoyons point par point les problématiques les plus couramment rencontrées.

Des odeurs désagréables se dégagent de votre composteur ? Votre tas est trop humide ou pas assez aéré. Il vous suffit d'ajouter des déchets secs et de le remuer.

Des moucherons rodent autour de votre tas ? Ce n'est un problème que si votre tas présente de la viande ou du poisson à sa surface. Si c'est le cas, homogénéiser ce dernier en le remuant.

Si des moisissures se développent, c'est le signe d'un compost trop sec. Ajouter un peu d'eau et des déchets humides.

Si des animaux sont attirés par le compost, c'est que des déchets qui n'ont pas leur place dans le composteur y ont été jetés. Vous pouvez retirer ces déchets non recommandés et placer un grillage au fond, ou tout simplement fermer votre composteur.

Si vos déchets se décomposent mal, plusieurs cas de figures peuvent expliquer cela. Peut-être les déchets sont-ils trop grossiers : fragmentez-les. Le tas est peut-être trop tassé : brassez-le et apporter des déchets structurants comme de petites branches. Si l'environnement est froid et sec, fermez voire couvrez votre composteur. Votre compost peut également manquer d'azote : ajoutez donc des déchets riches en azote comme du gazon ou des épluchures de légumes.

 

 

QUE JETER DANS MON COMPOSTEUR?

Vient alors la grande question : que puis-je mettre dans mon composteur ? Vous pouvez mettre un grand nombre de déchets de cuisine, parmi lesquels les épluchures, coquilles d’œufs, marc de café, filtres en papier, pain, laitages, croûtes de fromages, fanes de légumes, fruits et légumes abimés, etc. Vos déchets de jardin sont aussi les bienvenus : tontes de gazon (en quantité modérée), feuilles, fleurs fanées, mauvaises herbes non montées en graines, etc... Eh oui, composter peut vous éviter d’aller à la déchetterie ! Enfin, certains déchets de la maison sont également compostables : mouchoirs en papier et papier essuie-tout (en quantité modérée), cartons salis (sauf par des produits polluants), cendres de bois, sciure et copeaux de bois bruts non traités, fleurs et plantes d’intérieur fanées, etc.

 

 

QUE FAIRE DE MON COMPOST?

Et après, que faire de son compost ? Une fois avoir attendu plusieurs mois, le compost est fin prêt pour enrichir le sol de votre jardin. Idéalement, utilisez-le au printemps ou à l’automne (dans le but de préserver la terre des intempéries). Avant maturité, votre compost peut être disposé en paillage sur la terre, au pied d’arbres et de cultures avancées. Attention, ce type de compost peut nuire aux jeunes plants. Le compost arrivé à maturité, lui, peut être épandu puis incorporé au sol (sur 5 à 15 centimètres) dans le potager ou au pied des arbres. Il peut tout aussi bien être mélangé avec de la terre pour servir de support pour rempoter vos plantes. Ne l’utilisez pas pur, la majorité des plantes ne le supporteraient pas.


Pour reconnaitre un compost mûr, rien de plus simple : comptez 6 à 12 mois, et regardez-le de plus près : son aspect est homogène, sombre, grumeleux. Vous ne pourrez y distinguer que les coquilles
d’œufs, coquillages ou bouts de bois.

 

 

VALORISER MES DECHETS COMPOSTABLES... AUTREMENT

Vous savez désormais l’essentiel sur le compostage ! Si vous n’avez pas de jardin pour y déposer votre composteur, le lombricomposteur peut être une solution adaptée à votre habitat. Et si vous avez bien un jardin mais que le composteur ne vous convient guère, vous pouvez toujours donner vos déchets alimentaires à des animaux, que ce soient des poules, des chiens ou des cochons !